Droit des aînés

Définition : Le droit des aînés réfère à l’exercice des droits des personnes pour lesquelles l’expérience et les années de vie ont fait leurs marques. Il invite parfois à une approche multidisciplinaire, vu les besoins sociaux, légaux et de santé qui s’entrecroisent dans le quotidien des aînés. Certains de ces besoins exigent des démarches spécifiques pour la gestion du patrimoine, la préparation de testaments, de fiducies, de procurations ou de mandats, les demandes d’accès aux programmes gouvernementaux, l’accès aux services de santé, la représentation légale et l’exercice des droits en général, incluant l’accès aux petits-enfants, de même que la sauvegarde de l’autonomie, la protection contre l’abus ou l’exploitation, les décisions de fin de vie, pour ne nommer que celles-là. Notre expérience nous enseigne que les aînés méritent d’abord le respect et l’écoute de leurs volontés, et que la recherche de leur meilleur intérêt passe par l’identification de leurs capacités autant que de leurs besoins, en évitant de les considérer d’abord comme des personnes vulnérables ou incapables en raison de leur âge ou de leur état de santé.


Événement à venir

Conférences annulées pour l’instant en raison de la pandémie.

RÉFLEXIONS SUR L’ACTUALITÉ

Venez consulter nos capsules d’information en lien avec la COVID-19.